Les femmes « ne se font pas agresser », les femmes subissent des agressions !

Message de KAY FANM à l’occasion du 25 novembre :

Les femmes et filles violentées en raison de leur appartenance au sexe féminin sont des survivantes. L’agression subie aurait pu provoquer leur mort (féminicide), les conduire au suicide, les transformées en inadaptées. Avec un accompagnement adéquat, elles se reconstruisent, se débarrassent de la victimisation et deviennent des personnes qui ont survécu à la violence destructrice, qui lui ont fait échec.

Lire la suite