Séisme : KAY FANM solidaire avec les femmes et les filles des Nippes

Depuis 1987, KAY FANM est présente dans les Nippes et a constitué un réseau de groupes affiliés à travers lequel une distribution a été organisée au profit de femmes vulnérables et leurs familles affectées par le séisme. La période d’inondations et de pluies torrentielles exacerbent les conditions déjà précaires des populations de la région.

Les 1er et 2 octobre dernier, KAY FANM a ainsi procédé, avec le soutien du CECI-VLF, à une distribution de kits d’hygiène et de bâches à 207 femmes des sections rurales les plus reculées des Nippes, où l’aide parvient difficilement. Elles ont témoigné beaucoup de reconnaissance à ce premier geste de solidarité qu’elle recevait depuis le séisme.

D’autres actions de solidarité ont aussi été organisées par KAY FANM pour supporter les femmes dans les Nippes après le séisme.

En premier lieu, une évaluation rapide des dégâts subis et des besoins a été organisée auprès de nombreuses femmes rurales sinistrées, parmi les plus touchées par le séisme du mois d’août dernier. Nous avons également défini avec le réseau de groupes affiliés des actions de soutien aux femmes sinistrées et la recherche de subvention pour aider à leur relèvement.

Un programme d’appui à 46 femmes dans 10 localités particulièrement touchées par le séisme a aussi été organisé pour la réparation ou la reconstruction de logements, avec l’appui de International Rescue Committee (IRC).

Un programme d’activités génératrices de revenus (AGR), en collaboration avec le CECI, a pu également permettre de supporter 20 femmes dans une formation en gestion, l’octroi d’appui économique et dans l’encadrement de leurs activités.

Enfin, pour atténuer certains risques de violence basée sur le genre, un appui du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) nous a permis de venir en aide à 50 femmes fragilisées. Cet appui est constitué d’une allocation de subsistance et d’une subvention à la recapitalisation en vue de l’autonomisation de ces femmes via la réalisation d’activités génératrices de revenus (AGR).

Solidarité dans les Nippes : les fruits d’une longue histoire avec Kay Fanm

Le réseau de groupes affiliés de KAY FANM dans les Nippes comprend des dizaines de groupes : deux à Miragoâne (Nan Mare et Dufour), huit autres à Paillant (Bellevue, Catin, Grand Fond, Létanré, Morpeau, Musotte, Salagnac et Vièle), six à Petite-Rivière (Centre-ville, Cholette, Dupuy, Fonds des Lianes, Kawouk et Sainma), six à Fonds-des-nègres (Cadiac, Demizaine, Duverger, Lebrun, Pémèle et Saint-Michel) ainsi qu’un groupe au centre-ville d’Arnaud et un autre dans celui de Lazile.

Le Centre Solèy Leve, à Miragoâne (Deronceray), est le lieu où est logé le nouveau centre sécurisé pour les femmes et les filles victimes de violence. L’espace sûr a été inauguré cet automne dans la région en partenariat avec la FNUAP et certains des groupes affiliés à KAY FANM. La campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes en novembre et décembre 2021 a également été l’occasion pour KAY FANM de s’unir aux efforts de ces femmes pour prévenir les violences basées sur le genre dans les Nippes.

Photo : Jean Paul Saint Fleur