Campagne #StopFeminisid 2020

La campagne #StopFeminisid de Kay Fanm a été lancée à l’occasion des 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes du 25 novembre au 10 décembre 2020. Elle s’est déroulée dans la rue (marche), dans les bureaux de Kay Fanm (exposition) et sur Internet.

Le meurtre d’une femme est considéré comme un féminicide lorsque celle-ci décède en raison de sa condition de femme. La mort par un conjoint ou ex-conjoint est un des exemples les plus courants de féminicides.

La campagne 2020 de Kay Fanm sur le féminicide a ciblé 16 victimes emblématiques de féminicide en Haïti dans les dernières années.

Régina Nicolas, 26 ans
Jasmine Milfort, 20 ans
Lencie Samuela Mirvil, 23 ans
Marlène Colin
Natacha Castelli
Catherine Emmanuel, 18 ans
Juslène Jean-Charles
Nahomie Alcius, 18 ans
Guetchine St Vil
Délizane Délivois, 49 ans
Yvela Bolivar
Sonine Mathurin
Danise Jean
Ocianie Légal
Monique Estimé, 55 ans
Evelyne Sincère, 22 ans

Nous nous souvenons de vous.