L’arrêté nommant les membres du CEP est inconstitutionnel et illégal

Nous, organisations signataires de la présente déclaration, dénonçons la publication dans le journal officiel Le Moniteur, en date du 18 septembre 2020, de l’arrêté présidentiel nommant les nouveaux membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP), en violation de la Constitution et sans aucun accord politique pourtant indispensable pour garantir la légitimité et la crédibilité du Conseil ainsi que son indépendance.

Lire la suite